dimanche 27 octobre 2013

Gâteau rose et blanc...

Voici le 3ème (et dernier...) gâteau d'anniversaire que j'ai préparé à l'occasion des 10 ans de ma fille !
Ouf ! enfin terminé !...

Pour ce gâteau très "girly-pré ado", j'ai opté pour la douceur.
Douceur d'abord visuelle, puis au goût grâce à la chantilly de framboises / pralines.

Cette recette, vous pouvez la suivre ici, sur le blog Le tablier de Christelle, où tout est parfaitement expliqué :

http://letablierdechristelle.com/gateau-rose-et-blanc/

Voici la recette en images :






samedi 26 octobre 2013

Le Gâteau surprise...

Tic, Tac... l'horloge tourne [trop] vite... et voilà mon bébé ma grande fille qui a déjà 10 ans !
Alors pour pour cette occasion si importante pour moi, et surtout pour elle..., je me devais de lui faire THE gâteau !
Celui devant qui ses invités feraient "Wouahouuuu" toussa toussa...

Un enfant ça aime quoi ? Les surprises !! Et ce gâteau en contient !

La recette de ce Pinata Cake vient de chez Les Gourmandises de Léa :

http://www.gourmandises2lea.com/article-pinata-cake-choco-vanille-120138268.html











mercredi 23 octobre 2013

Coulant très coulant...

Pour 3 coulants au chocolat :

- 170g de chocolat noir + 6 carrés
- 4 oeufs
- 100g de sucre
- 70g de beurre
- 2 cuillère à soupe de farine

J'utilise ces cocottes en silicone, parfaites pour des portions individuelles, et pour les démouler c'est inratable !

Préchauffer à 240°C.
Casser le chocolat en morceaux, couper le beurre, tout mettre dans un plat allant au bain-marie (saladier). Tout faire fondre, remuer à l'aide d'une spatule en silicone.
Hors du bain-marie, incorporer les oeufs, le sucre, la farine, bien mélanger.
Beurrer et fariner les moules ou les ramequins. Verser 1/3 de la préparation, déposer 2 carrés de chocolat au milieu, puis recouvrir avec le reste de la préparation.
Moi j'ai fais cuire pendant 11 minutes, mais la cuisson dépend de chaque four ! Surveillez bien !



dimanche 20 octobre 2013

Soupe de potimarron...

La soupe, c'est un plat que je fait rarement et pourtant j'adore ça !

1 potimarron
2 gousses d'ail
eau
sel
crème fraîche

Couper le potimarron en petits morceaux, garder la peau, enlever les pépins.
Tout faire cuire dans une casserole remplie d'eau jusqu'au niveau des potimarrons,
Une fois cuits, ajouter les gousses d'ail écrasées, et du gros sel.

Tout mixer et servir chaud avec une pointe de crème fraîche.


samedi 19 octobre 2013

Les photos de la semaine #42...






Tourte aux patates douces...

Ce qu'il y a de pratique quand on décide de faire une tourte, c'est qu'on peut choisir de mettre à peu près tout et n'importe quoi, à condition que ça reste bon !
Sur la même base que la tourte paysanne que j'avais fait il y a peu de temps, hier soir j'ai eu envie de goûter pour la 1ère fois les patates douces...
J'ai associé les patates douces au saumon fumé, aux champignons frais, à l'oignon, la ciboulette, la crème fraîche, et voici le [très bon] résultat ! :
 



mercredi 16 octobre 2013

Marbré au chocolat...

Le marbré, c'est un grand classique. Mais les classiques méritent aussi d'être faits et réussis !

J'avais conseillé cette recette à ma copine Régina du blog BoutdeZou qui avait la mission de réussir un gâteau d'anniversaire pour sa fille à l'école !!
J'avais repéré peu de temps avant cette recette de Dorian Nieto du blog Mais pourquoi est-ce que je vous raconte ça ?
Alors à mon tour, je viens de le tester.

Pour suivre sa recette à la lettre, allez ici : http://doriannn.blogspot.fr/2013/09/quil-est-parfois-difficile-de-choisir.html


Et voici le résultat !




Pâte de coing...

Cette recette, je dois vous l'avouer, m'a fait pas mal souffrir...
D'abord parce que j'avais passé en tout 6 heures (en 2 fois) à préparer ma gelée (http://monptitcoingourmand.blogspot.fr/2013/10/gelee-de-coings.html), enfin parce que cette recette est dangereuse, et demande de la ténacité... je vous explique plus loin...

Pour 2,5 kg de coing, 2 kg de sucre

Pour ma part, j'ai utilisé les plus beaux morceaux des coings que j'avais coupés pour la gelée.
Je les ai conservés 3 jours dans un saladier au frigo, les fruits n'avaient pas moisis, ils étaient très bien conservés.
Préparer des plateaux, des plats assez grands que vous recouvrirez de papier sulfurisé.
Eplucher les morceaux choisis. Les mixer très finement. Vous allez obtenir une purée presque blanche.
Peser cette purée. La verser dans une grande cocotte. Ajouter le sucre, bien mélanger jusqu'à complère absorption.

Faire cuire à feu doux SANS CESSER DE REMUER !
Cette partie de la recette est dangereuse : vos bras devront être couverts et vous devrez porter des gants style maniques à vos mains, car le mélange va bouillonner, et éclabousser tout autour ! Prenez toutes ces précautions.
Vous arrêterez de mélanger lorsque le mélange sera cuit, c'est à dire qu'il aura obtenu une belle couleur orange foncé, et que les bords se détacheront facilement. En tout moi j'ai mélangé pendant 45 minutes, sans m'arrêter !...
Verser la pâte dans les plats que vous avez préparés. Prenez soin de ne pas en mettre trop, pas plus de 2 cm de hauteur.
Mettre à sécher la pâte pendant plusieurs mois (jusqu'aux fêtes de Noël). Couvrir les plats d'un linge propre.
Lorsque la pâte est sèche, la couper de toutes les formes que vous voulez...
Remplir un sac congélation de sucre, le fermer et faire rouler les morceaux coupés jusqu'à ce qu'ils soient entièrement recouverts de sucre.

Vous pouvez conserver cette pâte de fruit dans une boîte, dans un endroit assez frais et sec, à l'abri de la lumière, pendant au moins 1 an.
Cette pâte se mange toute seule, par pure gourmandise, mais aussi avec du foie gras sur une belle tranche de bon pain... mmm vivement Noël !.....

lundi 14 octobre 2013

Flan au potimarron...

Voici une recette choisie parmi les spécialités que faisaient ma grand-mère.
Ultra simple mais ultra bon !...

Au préalable, éplucher et couper le potimarron en petits morceaux. Ne pas mettre le tronc plein de pépins. Faire cuire les morceaux dans de l'eau bouillante. Une fois cuit, mixer le tout.
Dans un plat à flan, ajouter 3 œufs, 1/2 verre à whisky de sucre, 1 verre à whisky de farine, 75g de beurre fondu. Bien mélanger. Ajouter le potimarron. Mélanger à nouveau.
Enfourner à 180°C pendant 45 mn.

Ce plat est sucré. Vous pouvez l'accompagner de salade, mêlée d'une pointe de vinaigre balsamique.

dimanche 13 octobre 2013

Gratin de pâtisson...

J'ai eu l'envie d'acheter un pâtisson parce que j'avais vu ma copine Jenna réaliser un gratin et sa photo me faisait vraiment envie d'en goûter...

Si vous voulez respecter à la lettre sa recette, allez ici : http://bistrodejennablog.over-blog.com/gratin-de-p%C3%A2tisson

Pour ma part, j'ai adapté sa recette avec ce que j'avais dans mon frigo.
A la place des lardons, j'ai coupé des morceaux de saumon fumé.
A la place des champignons de Paris, j'ai pris des pleurottes.
A la place de la cébette, j'ai pris de la courgette jaune.
A la place de la muscade, j'ai mis du piment d'Espelette.
A la place du persil, j'ai mis de la ciboulette.

Et voici le résultat !


mercredi 9 octobre 2013

Gelée de coings...

Dimanche soir, j'ai eu la chance de recevoir 2 pleins paniers de coings tout justes tombés de l'arbre...
Vu que la dernière fois que j'en avais fait, c'était il y a 3 ans, que 38 pots sur 40 avaient été lentement (mais sûrement) dégustés par mon mari (qui ne la mange pas encore au goulot -joke with Pourquoi je grossis !...-), il était donc temps de se remettre aux fourneaux...

Avant de commencer, sachez qu'il vous faudra environ 2h30 pour tout faire ! 

1 kg de jus de coing = 900 g de sucre
Le jus d'un citron (pour plus de pectine)

Laver les coings sous l'eau froide, pour enlever leur "duvet".
Les couper en morceaux (si vous en avez beaucoup, ne mettez pas tous les cœurs car ils sont trop durs à couper, gardez le tour du fruit). Sachez que les cœurs et les pépins des coings sont les parties qui contiennent le plus de pectine (grâce à laquelle votre jus se transformera en belle gelée).
Attention : les coings noircissent très vite, n'hésitez pas à les "arroser" de jus de citron.

Tout mettre dans une cocotte remplie d'eau.
Faire cuire à feu doux pendant 40mn jusqu'à ce que le fruit soit cuit (planter la lame d'un couteau dans un morceau pour vérifier).
Sortir à l'aide d'une écumoire tous les morceaux et les réserver dans un grand contenant style saladier. Tous ces morceaux serviront à faire de la pâte de coings, article à venir...
Peser le jus restant dans votre cocotte.
Verser ce jus dans votre cocotte, puis ajouter 900g de sucre par kg de jus pesé.
Porter à ébullition en remuant jusqu'à ce que le sucre soit bien dissous.
A l'aide d'une écumoire, écumer toutes les impuretés qui apparaissent autour de la cocotte.
Laisser cuire à feu moyen/vif pendant 1 heure. Touiller le moins possible ! D'abord parce que ça va bouillonner et vous allez vous brûler... Ensuite parce que ça ne sert à rien !...
Le jus va se colorer jusqu'à être bien rouge. C'est bon signe ! :)
Pour savoir si c'est le moment d'arrêter de cuire, faites le test de la goutte : faites tomber une goutte du jus dans une petite assiette, si elle se solidifie, c'est bon !

10 mn avant vous aurez pris soin de stériliser tous vos pots de confitures vides, ET les couvercles : ma méthode : je mets tout dans mon four, cuisson 110°C pendant 10mn.

Remplir les pots. Les fermer et les retourner jusqu'à refroidissement.
Pendant tout ce temps, la gelée va continuer à se gélifier !

Et malheureusement, cette 1ère fournée n'a pas pris, la gelée est trop liquide. Alors je l'ai re-cuite, environ 25mn après ébullition. Et maintenant j'attends demain matin pour savoir si c'est bon...

En attendant je peux vous offrir ce petit cadeau visuel :